Nice : encore! Bofff ça change des Pokémons…

Capture

Suis-je le seul à qui ça lui coule comme sur le dos d’un canard ? Pas nécessaire de réponde, j’ai déjà ma claque de tous les diseux de la bien pensance à 4 sous qui essaient de se faire croire qu’ils sont plus humain que les autres, mais qui les auront oubliés après quelques jours…

Cependant l’imaginaire frappe plus fort quand les victimes sont des femmes et des enfants pendant une fête nationale. Imaginez quand vous ferez partie du lot…

Je ne suis pas inhumain, juste en colère, réaliste et écœuré des hypocrites.

Encore un fois la démonstration que peu importe le niveau de sécurité que les dirigeants mettront en place, personne n’est à l’abri d’un individu en grande souffrance psychologique, surtout s’il se laisse séduire par une idéologie radicale.

Les faux sentiments de sécurité ont leurs limites, mais comment pourrait-on vivre sans l’espoir de « peut-être si nous pouvons sauver une seule vie» pour se donner bonne conscience…

L’attentat de Nice démontre que nous n’avons pas besoin de groupe bien organisés pour frapper fort. Des gens solitaires, en grande souffrance psychologique, qui se cherchent une cause pour agir, sont bien capables de le faire facilement. Et ils n’ont pas besoin d’un AR ni d’un AK pour devenir un tueur de masse.

Une école, un bar, une église, un centre d’achat, un couteau, une arme à feu, un presto, un camion, etc… N’importe où avec n’importe quoi fera l’affaire s’il y a un troupeau à exterminer…

Pourquoi ne pas le faire au nom d’Allah ? Tant qu’à faire des dégâts, passons à l’histoire…

Pourquoi ne pas faire toutes les pirouettes inimaginables pour mettre ça sur le dos des musulmans, il faut bien trouver un coupable le plus vite possible de toute façon la nouvelle ne survivra pas plus de 3 jours…

Nous sommes face à un problème de société, des gens laissés à eux même, délinquance, violence, drogue, santé mentale. Des gens qui développent des psychoses meurtrières à force de donner des signes mal formulés que personne ne se donne la peine de détecter.

Des gens qui se radicalisent grâce aux médias en quête de sensation, aux médias sociaux si bien exploité par ISIS et des énergumènes d’Allah qui prêchent paix et l’amour en se débarrassant des mécréants dans une mosquée près de chez vous.

Les parole creuses, le politically correct où tout le monde est beau, tout le monde fin, ont atteint la limite de l’acceptable.

Le multiculturalisme avec l’Islam radical en tête détruira le monde. Que nous le voulions ou pas, il est clair des Islam est un fléau et que les belles paroles n’y changeront rien.

Les islamistes poussent le chaos pour passer leur agenda politique. Les gouvernements peuvent seulement restreindre les libertés et désarmer la population pour faire semblant d’agir.

Pourquoi les gouvernements agiraient ? Ils ont besoin du chaos pour mettre en place leur propre agenda politique.

Si les gouvernements ne peuvent ou ne veulent pas agir sur l’islam, le peuple le fera. Et malheureusement, certains ne feront pas mieux que les tarés qui le font au nom d’Allah.

Mon ennemi n’est pas musulman, il n’a pas de couleur. Mon ennemi est celui qui veut me priver de ma liberté d’agir et de penser et de parler. Mon ennemi est celui qui voudra me mettre dans un moule pour me rendre plus docile, gentil et malléable. Mon ennemi est celui qui voudra prendre ma vie ou celle d’un personne chère.

Vous pouvez agir en mouton, accepter de vous faire dépouiller de vos droits et libertés, accepter de remettre dans les mains de l’état votre sécurité personnelle et attendre la prochaine fois en espérant que vous ne gagnerez pas à la loterie du prophète.

Vous pouvez vous tenir debout, exiger que les gouvernements agissent sur les vrais problèmes, faire un doigt d’honneur à celui qui voudra vous dépouiller de votre vie, vos droits, vos libertés et des moyens de les protéger.

Quand un mercenaire d’Allah viendra à votre rencontre, si vous ne courez pas assez vite, vous devrez lui faire face, mieux vaut être bien outillé pour passer à l’histoire qu’être une autre victime oubliée après quelques jours… après avoir été utilisée pour passer un quelconque agenda.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s