Le “Background Check” le Band-Aid facile…

d7a3d19c6b6a4699b32f043c1f718527_18

Dylann Roof, un jeune homme de 21 ans, discret, solitaire et replié sur lui même. Il avait quitté les études très jeune et était sans emploi. Il avait une fascination pour l’idéologie de la suprématie blanche.

Roof était tellement enlisé dans cette idéologie de suprématie raciale et en montée de violence dans les dernières semaines, que son oncle lui avait subtilisé son arme (un pistolet de calibre 45) que sont père lui avait donné en cadeau le premier avril dernier pour fêter ses 21 ans. Son oncle a changé d’avis après qu’un ami l’ait convaincu remettre son arme au jeune homme.

Un ami de Roof, Dalton Tyler, confirme qu’il avait parlé récemment de ses visions racistes. Selon lui, le jeune homme voulait un retour de la ségrégation et provoquer une guerre civile.

Roof a été arrêté 2 fois par les policiers, en février et en avril. Une première fois pour des propos et questions étonnantes dans un centre commercial. La deuxième fois, pour violation de propriété privée. Lors d’une fouille, les policiers avaient trouvé un drogue dérivée le opium, qui est donnée au gens qui soufrent de cancer.

Comme vous pouvez constater, il est vrai que ce type de personne ne devrait pas avoir accès à une arme à feu. Raison pour laquelle le « Background check » est un minimum.

Au Canada, nous appelons ça la demande de PPA (possession et acquisition d’arme à feu), qui prend entre 6 mois et 1 an à obtenir. Cette mesure peut empêcher ce genre d’individu d’avoir le droit d’acheter une arme, mais ne pourra jamais empêcher une personne malveillante de passer à l’acte. Il y a un gain mesurable à imposer la vérification d’antécédents aux gens qui manifestent un intérêt pour les armes à feu. La plupart de ceux qui se verront refusé un accès légal à une arme à feu s’en procureront une sur le marché noir. Mais la faible proportion d’entre eux qui n’y parviendront pas auront plus de difficulté à mener à bien leur crime.

Au Canada, nous avons les lois et réglementations pour éviter ce genre de situations Mais admettons que les gens qui s’y conforment le plus souvent sont ceux qui auraient fait preuve de jugement, même en l’absence de ces lois. Et que ceux qui auraient avantage à s’y conformer seront les premiers à les contourner.

Donc avant de pointer l’arme à feu, il n’est pas évident d’après vous que le problème est plus profond?

Pour éviter une telle situation, il y a la prévention et la détection des troubles psychologiques et le jugement des gens proches. Et quand la situation se présente, il ne reste qu’à être prêt à agir le plus rapidement possible pour réduire le nombre de victimes autant que possible.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s